Sauver la planète en nettoyant votre boite mail

On parle souvent de pollution « matérielle » dû à la quantité de déchets que nous produisons tous les jours (emballages, pollution de l’air…) mais êtes vous familier avec la pollution numérique ?

Le secteur informatique est responsable de 7% de la consommation électrique mondiale* mais il faut aussi considérer le stockage de nos données.

J’ai récemment lu dans cet article de Ouest France que « Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), les mails envoyés par une entreprise de 100 personnes représentent 13,6 tonnes de CO2 par an, l’équivalent de 14 vols allers-retours entre Paris et New-York. Et le Web serait responsable de plus de 2 % des émissions de gaz à effet de serre selon l’association Gesi, c’est-à-dire autant que le trafic aérien ! »

Alors quelles actions concrètes mettre en place ?

Vider sa boite mail régulièrement vous permet à une petite échelle de dépolluer. Moi qui pensais être du genre à supprimer énormément de mails et me désabonner de toutes newsletters intempestives, j’ai été assez étonnée de réaliser la tonne de mail accumulés ces dernières années.

J’ai découvert CleanFox qui propose de scanner votre boite mail (oui il faut donner les accès à l’entreprise pour sonder sa boite et tout un paragraphe sur la non utilisation de vos données sera en préambule de la démarche) et de supprimer, avec votre autorisation les spams, newsletters, très vieux mails devenus inutiles (exemple : sa réservation de train de 2005). L’opération prendra 20 minutes maximum et votre boite mail se portera à nouveau comme un charme, allégée. Cerise sur le gâteau, CleanFox vous propose également de vous désabonner des newsletters.

Non seulement vous prendrez conscience de la masse de mails inutiles que vous conservez mais en prime un petit bilan s’affichera à la fin de l’opération. Voici le mien :

Capture d_écran 2018-08-30 à 13.24.26

Alors toi aussi, désabonne-toi des newsletters polluantes et réduis ton empreinte carbone en un clic.

*source : Selon le rapport Clicking Clean publié par Greenpeace en janvier 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s