Test : le composteur d’appartement

Cela fait un moment que dans ma prise de conscience écologique, je déplore l’absence de bacs à compost dans les résidences et immeubles. Mangeant beaucoup de légumes et fruits, une bonne partie de mes déchets sont biodégradables et je n’ai aucun endroit pour déposer ces déchets verts.

Je me suis donc renseignée sur les composteurs d’appartement et deux choix se sont ouverts à moi : les lombri-composteurs (des lombrics vont manger les déchets verts, accélérer la décomposition et générer du compost) ou les composteurs d’appartement qui fonctionnent grâce à un accélérateur de compost (sorte de sciure contenant de petites bactéries) qui va accélérer la décomposition et faciliter la « création » du compost.

J’ai opté pour la seconde option que je jugeais plus simple et ai choisi une marque française > Ecovi.

A réception de mon composteur d’appartement et l’accélérateur de compost, je suis assez surprise car je ne trouve aucune notice… J’ai heureusement trouvé en ligne des tutoriels.

 

 

 

Voici comment se présente le composteur (avec un couvercle que j’ai enlevé sur les photos) + une cup pour le jus + une pelle plate pour tasser le compost.

Et voici l’accélérateur de compost que l’on trouve en ligne et en jardinerie (plusieurs marques au choix). Ce n’est pas celui-ci qui est fourni avec le composteur quand on l’achète.

20180331_150757

Tout d’abord il faut mettre l’accélérateur de compost et en tamiser le fond du bac.

20180215_194932

Dès lors que l’on mettra des déchets verts, il faudra tasser avec la petite pelle plate fournie avec le composteur et parsemer d’accélérateur de compost. On refermera le couvercle : aucune odeur grâce au couvercle et à l’accélérateur de compost qui doit en absorber une partie.

Au bout d’un moment, le composteur va rendre du liquide, que l’on récupèrera avec le petit robinet. Attention : ce jus est pestilentiel ! Mélange de fosse septique, de purin et autre cauchemar olfactif. Ce « jus » se dissout dans un gros arrosoir (attendre 48h après l’avoir mis dans l’eau pour arroser ses plantes, le temps que l’action soit bénéfique) et sert d’engrais naturel avec lequel vous pourrez arroser vos plantes (dehors!!!). Jusque là mon composteur était dans ma cuisine mais il a migré sur ma terrasse vu l’odeur du jus.

Plus d’informations sur le jus ou « thé de compost » :

  • il enrichit la terre en bactérie et enrichit donc les sols
  • il semblerait qu’il limite la prolifération de maladies si versé sur les feuillages
  • vous pouvez en mettre dans vos canalisations pour leur entretien
  • vous pouvez stocker ce jus dans des bouteilles en plastiques

Pensez à bien récupérer le jus tous les 3 jours. Au début votre composteur ne fera pas de jus, il faut attendre bien 2/3 semaines.

20180331_123515

Au fur et à mesure du remplissage de mon composteur d’appartement, je réalise que ma « consommation » de fruits et légumes et le taux de remplissage de mon compost sont supérieurs à la vitesse de dégradation des aliments. Finalement en un mois et demi j’ai rempli complètement mon composteur et ne peut plus rien mettre dedans.

Je me suis renseignée en ligne et ai acheté un gros sac appelé aussi composteur (avec une « trappe » en bas pour récupérer le compost) où je transvase le contenu de mon composteur d’appartement dans le sac dès que le composteur d’appartement est trop plein (mais coucou les odeurs). Quid de l’utilité de mon composteur d’appartement du coup, sauf de récupérer le « jus ». Cette manip demande d’avoir le coeur bien accroché vu l’odeur nauséabonde.

 

Si vous aussi vous voulez tenter le coup, réfléchissez y à deux fois si vous n’avez pas de balcon ou terrasse. Si vous ne savez pas quoi faire de votre compost une fois rêt à l’usage, vous pouvez en faire don à des personnes qui ont un jardin, pareillement pour le jus (qui peut quand même être utile pour vos plantes d’appartement, mais attention à bien le diluer vu l’odeur).

A retenir : un compost ne doit pas sentir mauvais, si c’est le cas c’est qu’il n’est pas assez aéré. Vous pouvez aussi mettre un peu de terre dedans à ce moment là.

Conclusion : je suis contente d’avoir passé le cap écologique du composteur en appartement. Cependant après plusieurs mois d’utilisation nous avons arrêté de nous en servir à cause des odeurs et des mouches. Le sacs composteur a fini par fuir et couler sur les dalles en bois de la terrasse… Nous avons fini par tout jeter.

Si vous ne vous sentez pas encore prêt pour votre composteur d’appartement, sachez qu’il existe des composteurs collectifs, voir mon article sur le sujet.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Belsai dit :

    Avec le changement des mentalités où l’évolution du mode de consommation, les bacs à compost feront peut être bientôt leur entrée dans les immeubles à construire

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s